A propos – Qui est Vincent Courson ?

Je nourrissais depuis longtemps la volonté de tenir un blog. Pour jouer avec un site web, pour retrouver une trace de mes écrits depuis n’importe quelle machine, pour tenter de rendre un peu au web francophone par rapport à tout ce qu’il m’a donné pendant des années !

Bref, depuis 2020, je blogue. Si j’avais voulu coller un peu mieux à l’air du temps, j’aurais sans doute du ouvrir une chaîne YouTube… Mais me voyant mal faire le guignol devant une caméra, j’ai préféré me concentrer sur un format écrit.

Ce blog est constitué principalement de mes réflexions sur le web (bâties entre autres sur les différents postes que j’ai occupés depuis 2012, voir ci-dessous), de mes critiques de lecture, et des résultats des défis de 30 jours que je me lance chaque mois.

Vous pouvez me contacter sur Twitter (mes messages privés sont ouverts).

J’espère que la lecture de ce blog vous apportera quelque chose, et que vous aurez plaisir à y revenir de temps à autres !

Vincent Courson, auteur de HumeurWeb
Vincent Courson, auteur de HumeurWeb

Je travaille dans le web depuis 2012, chez Google en Irlande.

J’ai commencé par plusieurs années dans la Search Quality Team de Google. Le travail consistait à identifier les sites web présentant des contenus ou comportements abusifs en matière de SEO, afin d’améliorer la qualité des pages de résultats pour les utilisateurs du moteur.

De cette époque, je retiens les heures passées à analyser des térabits de données, la montée en compétences sur la gestion de processus opérationnels, les « cellules de crise » pour gérer les vagues de spam trop hautes pour une seule personne, et la découverte des recoins les plus étranges (même si parfois assez crados) du web !

Ensuite, pendant pas loin de 4 ans, j’ai été la « voix de Google Search » auprès de l’écosystème des professionnels du web. D’abord uniquement en France, et ensuite progressivement sur des zones géographiques plus larges, j’ai répondu aux questions techniques et communiqué les nouveautés produit. J’ai aussi collaboré avec les équipes produit en interne, pour régler le plus de bugs possible, et faire prioriser des features demandées par les utilisateurs. J’ai partagé les conseils de Google sur la mise en place d’optimisations SEO sur les sites web. Et j’ai géré une bonne partie des process des forums internationaux d’aide aux webmasters de Google à cette époque.

Pendant des années, j’ai écumé les conférences et autres événements d’industrie en France, Belgique, Suisse, Autriche, USA, Singapore, Allemagne et encore d’autres. J’y ai rencontré des personnes extraordinaires dans le monde du SEO, dont certaines sont aujourd’hui des amis. Et j’ai pu réaliser que la communauté web est passionnante lorsque l’on gratte un peu, pour découvrir le vécu de ses membres.

Vincent Courson, auteur de HumeurWeb, en pleine discussion lors d'un hackathon
Vincent Courson, auteur de HumeurWeb, en pleine discussion lors d’un hackathon

Début 2020, j’ai changé de poste. Je m’occupe désormais de gérer des partenariats stratégiques de Google avec d’autres acteurs du web (privés, ONGs, autres…), au niveau mondial, sur des problématiques de « protection des utilisateurs. » Outils de détection et suppression des contenus abusifs, opérationnalisation de la modération de contenu, bien-être des modérateurs… Autant de sujets qui me préoccupent aujourd’hui.


Au-delà du strictement professionnel, je participe régulièrement à l’organisation d’événements tech ou start-ups, et ce depuis 2014. Que ce soit des hackathons, des start-up weekends, des conférences, etc… J’ai géré des équipes atteignant les 70 volontaires, des budgets atteignant les 6 chiffres, pour des événements accommodant entre 15 et 500 personnes.

Exemple d'événement que j'ai organisé par le passé. I/O Extended 2017 à Dublin
Exemple d’événement que j’ai organisé par le passé. I/O Extended 2017 à Dublin

L’excitation qui monte progressivement avant que les portes du centre de conférence ne s’ouvrent, les connexions que l’on facilite entre les participants, les remerciements reçus après l’événement… C’est une activité extrêmement gratifiante.