r/WallStreetBets : ou pourquoi le récit du gentil petit investisseur contre le grand méchant trader est trompeur

Cet article part du principe que le lecteur s’est déjà renseigné sur le subreddit en question et sur le principe d’un short squeeze. Pour ceux qui auraient raté l’histoire, un court résumé peut être lu sur Numérama.

Cette semaine du 25 janvier 2021 a été quelque chose de spécial sur les marchés financiers et sur le web ! GME, WallStreetBets, Stonks, AMC et BlackBerry, RobinHood, « to the moon »… Voici les mots clés qui ont marqué cette semaine historique.

Logo de r/WallStreetBets
Logo de r/WallStreetBetsKnowYourMeme

Je dois dire que j’ai observé les événements avec une sorte de fascination malsaine (et un léger cynisme que j’essaie pourtant de limiter ces temps-ci). Les petits-porteurs qui font trembler les professionnels de la finance. La bienveillance et la fraîcheur des réseaux sociaux qui permettent enfin de rebattre les cartes. Et le Grand Capital qui se démène pour se protéger contre cette attaque en utilisant tous les coups bas possibles.

La presse tient son « David contre Goliath »

Dans la presse et sur les réseaux, le ton est souvent assez manichéen : c’est le grand méchant loup contre le gentil petit chaperon rouge. La masse des opprimés a trouvé une faille dans le système, et les « élites » font tout ce qu’elles peuvent pour protéger le status quo. Quelques exemples triés sur le volet :

  • « Le fait que Robinhood empêche d’acheter des actions GameStop prouve que l’économie de marché est un mensonge »NYMag
  • « Le gendarme des marchés américain promet de punir les « activités abusives » liées à Gamestop et Robinhood »MarketWatch
  • « Google protège la note de Robinhood sur le Play Store »The Verge

L’histoire est belle. Mais plutôt trompeuse, selon moi. Je pense que certains points méritent d’être mis en avant, pour démêler certains fils dans cette histoire. Et peut-être pour faire prendre conscience de certains aspects plus sombres de ce qu’il se passe actuellement. J’en liste 6 dans l’article ci-dessous.

Le mème sort du web et arrive IRL
Le mème sort du web et arrive IRLr/WallStreetBets

Ce billet ne donne pas de conseils sur des stratégies d’investissement : consultez un expert financier avant d’investir sur les marchés financiers. Ce billet ne marque pas non plus mon approbation complète et aveugle en le système financier actuel, ni en les applications de type Robinhood : j’ai des réserves bien marquées sur le sujet.


1. Les traders sont des 2 côtés de l’action Gamestop

Le premier point est une observation essentielle pour bien comprendre ce qu’il se passe : il y a des traders des deux côtés du short squeeze. Certes les traders de Melvin Capital se sont surexposés en shortant comme des fous, pariant ainsi sur les misères futures de l’entreprise GameStop. Mais d’autres Hedge Funds ont fait la même analyse que WallStreetBets, et ont investi à fond dans GameStop en espérant que le cours monte :

En traduisant : à 13h32 le 27 janvier, 587 000 actions de Gamestop ont été tradées au prix unique de 327$, ce qui équivaut à 187 000 000$. D’un coup. On est loin d’un trade effectué par un individu sur Reddit… On est plutôt sur la base de fonds d’investissements qui jouent des deux côtés en même temps…

Ainsi, l’histoire du petit qui manipule la bourse pour faire tomber le grand financier prend un coup de plomb dans l’aile. Voir chaque « camp » comme une entité homogène n’a donc aucun sens. Et il est encore moins logique d’imaginer que seul Reddit a vu que l’action allait sans doute monter. C’est juste que d’habitude, les short squeeze restent confidentiels au monde de la finance : qui se souvient qu’en 2019, le groupe Casino a vécu une situation très similaire ? La différence cette fois-ci, c’est qu’un réseau social est impliqué dans l’affaire, ce qui a décuplé la volatilité du cours de Gamestop.


2. La SEC n’a pas pour but de « protéger les fonds d’investissement »

La Securities and Exchange Commission (SEC, le gendarme de la bourse américaine) a annoncé enquêter sur ce qu’il se passe actuellement sur r/wallstreetbets et sur Robinhood. Cela a créé une vive réaction du côté des petits-porteurs, à coup de « le système se défend contre nous » et « évidemment, ils se protègent entre eux« …

Loin de moi l’idée de commenter ici sur la nature de la SEC, ou sur les accusations dont elle est régulièrement la cible (je pose ça làet ça aussi). Après avoir vécu la crise des subprimes en 2007/2008, on peut en effet s’interroger sur l’efficacité de cette autorité. Mais il faut aussi se rappeler du contexte général en sortant de la « bulle Gamestop. » Les 3 missions de la SEC sont :

Première mission de la SEC : protéger les investisseurs
Deuxième mission de la SEC : faciliter la formation du capital
Troisième mission de la SEC : assurer un marché efficace et équitable.

La SEC effectue en permanence ce genre d’enquêtes pour assurer un marché qui protège les investisseurs. En 2011, par exemple, elle avait pris des actions correctives / punitives dans 735 cas. Et comme on parle là uniquement des enquêtes qui ont débouché sur une action, on peut imaginer que le nombre d’enquêtes commencées est bien plus important. Donc rien de bien nouveau, une investigation de la SEC semble complètement normale lorsqu’on prend en compte les niveaux de volatilité générale du marché causé par cette histoire. On parle quand même du jour de trading le plus volatile depuis le crash de Mars 2020. A vrai dire, il aurait été étonnant que la SEC n’enquête PAS sur ce qu’il se passe.


3. RobinHood a d’autres bonnes raisons de suspendre les actions

Robinhood est une application permettant à n’importe qui de « jouer » sur la bourse. Sans frais, sans apport de fonds minimum. C’est l’application qui est censée démocratiser les marchés financiers, permettre à chacun de devenir trader ! Même le choix du nom de l’action est suggestif : prendre aux riches (banquiers) pour donner au pauvres (vous et moi). Les utilisateurs sont en tout cas au rendez-vous, avec plus de 13 millions de personnes possédant un compte.

L'application Robinhood ne serait-elle pas plutôt le sherif de Nottingham ?
L’application Robinhood ne serait-elle pas plutôt le sherif de Nottingham ?

Robinhood est l’un des facilitateurs de r/wallstreetbets. C’est en effet sur cette application que beaucoup d’internautes achètent les actions de GameStop. Mais voilà qu’au plus fort de l’augmentation du cours, Robinhood suspend la possibilité d’acheter de nouvelles actions. Les réactions ne se font pas attendre, là non plus : « Robinhood est vendu aux fonds d’investissement ! »

Mais Robinhood n’a pas suspendu les transactions simplement pour « empêcher les particuliers de profiter du système au détriment des riches » ! Il y a d’abord la raison officielle : en temps que courtier, Robinhood doit faire valider les transactions effectuées par ses utilisateurs auprès d’une chambre de compensation, un organisme tiers qui s’assure que les produits financiers sont bien transférés en échange de cash. Or, ces chambres de compensation demandent aux courtiers de déposer du cash chez elles, pour garantir les ordres passés par les clients du courtier. Une sorte d’assurance pour la chambre de compensation. Or, lorsque les risques liés à des ordres en particulier augmentent, le dépôt de cash demandé au courtier augmente également.

C’est ce qui est arrivé à Robinhood, qui déclare avoir du stopper les trades le temps de trouver un petit milliard de cash pour couvrir un dépôt multiplié par 10… Forcément…

La raison officieuse

Je subodore de plus une explication supplémentaire, un peu plus spéculative, mais qui je pense doit présenter une part de vérité. Robinhood a déjà été impliquée dans des cycles de presse très négatifs par le passé. Ca a été le cas notamment lorsqu’un utilisateur s’est suicidé après avoir cru perdre des sommes importantes. Or, le risque est bien réel dans les jours qui viennent que des investisseurs novices se fassent avoir…

Voilà à quoi peut ressembler un short squeeze. Notez bien la baisse énorme en quelques jours.
Voilà à quoi peut ressembler un short squeeze. Notez bien la baisse énorme en quelques jours seulement. Graph – Warrior Trading

Pour les suiveurs qui ne connaissent rien au trading, et qui voient tous les articles de presse qui sont sortis cette semaine, la tentation d’acheter des actions de GameStop peut être énorme… Sans connaître un minimum, on peut facilement se tromper. Et se faire entrainer par l’euphorie de WallStreeBets, ou tout le monde rigole, l’ambiance est bonne, etc… Mais pour Robinhood, ce serait un cauchemar, avec potentiellement énormément de personnes ruinées. Et pour une entreprise qui contemple une introduction en bourse en 2021… Disons qu’elle aimerait sûrement se passer de ce genre de publicité… Mettre une pause temporaire sur l’achat de ses actions est donc selon moi une idée pas déconnante dans ce contexte.


4. Il n’y a pas de collusion avec Google, Discord ou autres

Google supprime 100 000 avis négatif à propos de Robinhood sur son Play Store. Discord a banni une communauté WallStreetBets. Bref, les grandes boîtes du web se serreraient les coudes avec le secteur de la finance, pour faire taire la communauté des honnêtes traders…?

Note de RobinHood, avant que Google ne supprime plus de 100 00 avis
Note de RobinHood, avant que Google ne supprime plus de 100 00 avis

Malheureusement, les explications sont plus prosaïques qu’un complot planétaire :

  • Pour Google, il s’agit de ne pas prendre en compte des avis qui ont été coordonnés. Un exemple de thread sur Reddit, avec plus de 20 000 upvotes, et qui tombe parfaitement dans les cas prévus par les règles du Play Store : « Ne publiez pas d’avis dans le but […] d’influencer la note » – source.
  • Pour Discord, le ban vient d’une incapacité des modérateurs de la communauté de faire régner des échanges qui ne contiennent pas de contenus haineux. A répétition. On y reviendra plus bas.

Bref, on a beaucoup plus affaire à des problématiques classiques de modération de contenu plutôt qu’à des tentatives de censure. L’actualité étant brulante, on pourra peut-être noter que les actions prises par les plateformes technologiques sont toutes intervenues plus ou moins en même temps. C’était déjà le cas lors des événements du Capitole à Washington le 6 janvier. Dans les deux cas, le débat sur le rôle des plateformes fait rage, et c’est un débat sain. Mais il doit selon moi rester éloigné du monde de la finance et de WallStreetBets: ça n’a rien à voir…


5. Dégâts collatéraux importants

On a parlé plus haut du jeune de 20 ans qui s’est suicidé après avoir mal investi sur Robinhood. Globalement, la démocratisation des applications de trading fait des ravages, bien au-delà de ce fait divers. Les tendances autour du day trading sont parlantes :

  • 80% des day traders perdent de l’argent, et 75% d’entre eux ne tiennent pas plus de 2 ans.
  • Des travaux de recherche (encore embryonnaires) semblent trouver des liens entre le day trading et l’addiction aux jeux de hasard (exempleautre exemple).
  • Je n’ai pas de chiffres pour ce point-ci, mais en parlant à de nombreuses personnes autour de moi, il semble que les dépenses en annonces publicitaires des plateformes d’online trading aient explosé ces derniers trimestres, profitant du fait que de nombreuses personnes soient bloquées (et s’ennuient) chez elles pendant les confinements.

Ces tendances prédatrices visent souvent des personnes qui n’y connaissent rien en finance, et qui risquent de tout perdre en croyant des pitchs trop beaux pour être vrais… C’est moche. Et cela va contre l’utopie des traders libres, utilisant leur libre arbitre pour être plus malins que les Hedge Funds ! En tout cas, pas plus de 20% le sont… Les autres sont des pigeons, qui se font avoir par d’autres « élites ».

Comment hypnotiser un pigeon – Youtube

r/WallStreetBets est-il partiellement responsable de ces dégâts collatéraux ? Difficile de se prononcer. On pourra cependant remarquer qu’en dédramatisant avec humour des pertes de centaines de milliers de dollars, et en tournant en farce géante le fait d’investir des sommes réelles, le subreddit aura forcément rendu certains de ses membres plus sensibles au day trading. Rien que pour ça, la zone grise morale semble pour moi franchie… Ce qui nous mène au dernier point…


6. Les redditeurs de r/WallStreetBets sont-ils des anges ?

La communauté d’internautes s’étant rassemblée sur r/WallStreetBets est-elle aussi « innocente » qu’elle se prétend ?

Déjà sur la potentielle fraude organisée… Il est évidemment interdit de manipuler les marchés financiers pour son propre gain, en mentant à d’autres investisseurs. Les avocats spécialisés semblent indécis sur la question dans l’affaire qui nous intéresse ici : les comportements du subreddit sont-ils illégaux ? Je ne suis pas avocat. Mais des différents articles que j’ai lus, une tendance semble se dégager : il pourrait être difficile de prouver une fraude « classique ». L’argument principal étant : les redditeurs aiment cette entreprise (GameStop), ils ont partagé le fait qu’ils pensaient que l’action allait augmenter, en utilisant des informations publiques, et n’ont pas diffusé de fausses informations. Ce sera à la SEC de trancher…

La SEC tombera-t-elle sur le dos des redditeurs ?
La SEC tombera-t-elle sur le dos des redditeurs ? – cfo.com

Là où le bât blesse, c’est que d’autres activités en ligne émanant de cette communauté me semblent assez suspectes :

  • Les cris de « do not talk about organizing! » sur le subreddit : certains utilisateurs de la plateforme indiquent aux autres d’arrêter de parler de manipulation des cours de bourse. Il semble qu’au moins certains de ses membres pensent donc que la communauté joue avec le feu. Faute avouée à moitié pardonnée ? Ou naïveté coupable, au lieu d’invoquer le 5ème amendement ?
  • La recherche de nouvelles cibles va bon train : AMC, Blackberry, ou n’importe quelle autre ? Quelle sera la prochaine action à acheter collectivement pour « faire tomber les hedge funds » ? Il semble que beaucoup des utilisateurs aient maintenant adopté une position presque politique, pour tenter de renverser le système établi. Avec l’impact réel que les entreprises ciblées auront à affronter, les employés licenciés, etc… Pas très beau à voir.
  • On pense ce qu’on veut des traders qui ont effectivement shorté GameStop, pariant ainsi sur la misère d’une entreprise réelle. Mais les harceler par tous les moyens possibles est autre chose…

Bref, une nouvelle fois, présenter la communauté entière de r/WallStreetBets comme une masse uniforme de personnes bienveillantes qui n’ont rien à se reprocher est au mieux naïf, au pire mensonger. Dès qu’une communauté en ligne grossit, elle perd le contrôle. Et les profiteurs se font un malin plaisir d’exploiter la situation du mieux qu’ils peuvent. Le cas présent n’est pas bien différent.


Alors que retenir de r/WallStreetBets ?

Hystérie collective. Dégâts réels sur des vraies personnes. La presse qui a un « field day »…

La situation est toujours en train des se développer. Difficile donc de savoir comment interpréter tout ça… Ma principale conclusion pour le moment est de bien se garder de juger les différentes parties qui se trouvent impliquées. Et de ne pas faire un YOLO sur $GME, bien sûr !

Je donnerais le mot de la fin au film Burn After Reading, qui le dira bien mieux que moi :

Burn After Reading - What did we learn?

Partage cet article :

Laisser un commentaire