30 jours pour… faire des pompes !

Chaque mois, je me lance un défi qui dure 30 jours.
Pourquoi ?
Défis précédents
Cet article traite du défi de février 2020.


Pourquoi les pompes ?

Bon, on va commencer l’année 2020 par le plus évident : l’activité physique ! C’est un grand classique : faire plus de sport est dans le top 3 des résolutions de nouvelle année les plus récurrentes chez les français ! C’est donc un « passage obligé » et un bon endroit pour commencer cette série de challenges de 30 jours en douceur.

Je suis déjà globalement en forme (relative) : malgré un ventre de buveur de bière, je marche entre 6000 et 10000 pas par jour, je vais à la piscine régulièrement, et je fais un foot une fois de temps en temps.
Mais j’ai toujours eu un problème avec la régularité de mes passages à la salle de sport…

Sport ou bière, il faut choisir !
L’un de ces deux environnements est plus accueillant que l’autre…

Pas tellement une question de tentations ou de manque de temps, mais simplement d’habitude. Je peux très bien me mettre à une activité sportive, la caler à des moments de ma semaine qui fonctionnent, et à vraiment apprécier y aller à chaque fois. Et puis arrive la catastrophe : un changement de rythme.
Soit une gos rhume, soit un voyage pro, soit des vacances… Quelle que soit la raison, le résultat est le même : ça casse mon rythme. Parce que je n’ai pas mes affaires de sport, ou pas accès à une piscine, etc… Et souvent, impossible de m’y mettre quand je récupère les conditions parfaites (motivation très limitée).

Donc, j’ai cherché pour ce premier défi de 30 jours un exercice que je puisse faire :

  • n’importe où (même en déplacement pro),
  • sans équipement (piscine, haltères, etc…),
  • tout seul (pas de sport co).

Les pompes se sont donc imposées assez naturellement !


Comment ça s’est passé ?

Déjà, il faut savoir comment faire des pompes correctement : comme dans quasi toutes les sports, il faut d’abord adopter le bon mouvement, et ensuite seulement augmenter la vitesse, le poids, la durée, etc…. Donc, pour ceux qui se demandent, un pompe correcte se fait comme ça :

Un jour, j’aurais les mêmes bras !

Bon, je ne peux pas dire que j’aie été aussi bon sur les échauffements et les étirements. Quand je n’avais pas beaucoup de temps pour les faire, c’était un peu à l’arrache. 😀

Spoiler : en partant de 20 pompes le premier jour, je suis arrivé à 50 pompes en 22 jours.
Ce que j’ai appris :

  • Certains jours, ça faisait trop mal aux bras. Dans ces cas là : jour de repos.
  • Pour moi, garder un nombre de série similaire chaque jour a bien fonctionné. Ensuite, au sein de chaque série, j’ai augmenté le nombre de répétitions.
  • Le matin est plus facile au niveau habitude, parce que le soir, je vais souvent au bar après le boulot. Et faire des pompes en rentrant après quelques pintes…. c’est pas facile. Mais le matin, les muscles ne sont pas chauds… Donc il faut renforcer l’échauffement. :'(
  • Arrivé à 15 jours, grosse progression du nombre de pompes journalières (de 30 à 45 en trois jours). En gros, quand les muscles commencent à être acclimatés à l’exercice.

Dans le détail, ça a donné ça :

JournéeSérie 1Série 2Série 3
jour 1 (20)1010
jour 2 (25)1510
jour 3 (25)1510
jour 6 (25)1510
jour 7 (25)1510
jour 8 (30)15105
jour 9 (30)15132
jour 10 (30)15105
jour 11 (30)15105
jour 12 (30)1515
jour 15 (30)1515
jour 16 (35)151010
jour 17 (40)151510
jour 18 (45)201510
jour 19 (45)201510
jour 20 (45)201510
jour 22 (50)201515

En gros : Succès !!

Moi le matin où j’ai atteint 50 pompes, dans mon salon…

Et la suite ?

Je vais continuer ! Ca ne prend que très peu de temps, et je ressens déjà les effets positifs (muscles plus développés, impression de mieux contrôler mes mouvements).

Avec le temps, j’arriverai sûrement à 100, 150 , ou plus par jour… mais le but deviendra alors peut-être de passer à d’autres exercices… Peut être l’occasion d’un futur défi de 30 jours

Partage cet article :

3 réflexions au sujet de “30 jours pour… faire des pompes !”

  1. Merci pour le partage et conseils.
    Ceci on peut le faire n’importe où. Je vais essayer, bien que pour l’instant je ne les ai pas trop réussi 😉

    Répondre
    • Oui, je bloque pas longtemps après 20 pompes… Mais si je relâche la pression et descends moins bas en allant plus vite, ça peut aller vers 40 ou plus… Mais du coup, c’est moins efficace que 20 pompes bien faites (basses et lentes). 😉

      Répondre

Laisser un commentaire