30 jours pour… découvrir le yoga !

Chaque mois, je me lance un défi qui dure 30 jours.
Pourquoi ?
Mes autres défis.
Cet article traite du défi d’Avril 2020.


Pourquoi découvrir le yoga ?

Dire que j’avais un a priori négatif sur le yoga est un euphémisme… ^^

Dans les années 80, tout le monde s’est mis à faire de l’aérobic. Ca a été la déferlante d’énergumènes en survet’ fluo, gesticulant des bras et du bassin sur une musique dégueulasse… Partout dans la culture populaire, on a pu observer à quel point « le fitness » était généralisé, depuis le film Léon jusqu’au Prince de Bel-Air. Et le tout culminant avec cette abomination :

Dur dur…

Et puis au tournant des années 2000, tout en se moquant allègrement de la génération passée et de son aérobic, on s’est mis à faire du yoga !! Faut dire que c’est vraiment beaucoup mieux, si on écoute ses adeptes. Qui n’est jamais revenu tellement rafraîchi après une cure de 10 jours de yoga à Bali ? En plus, les professeurs sont tellement in touch avec leur corps et leurs émotions… Et puis c’est hyper spirituel. Vachement new age !

Bref, je sais pas si ça se sent à la lecture, mais à l’origine, je suis pas un grand fan… Et pourtant, si on se renseigne un minimum, on commence à se rendre compte que la discipline semble comporter tout de même un certain nombre d’avantages.

Les bénéfices réels et supposés du yoga :

  • Evidemment, la souplesse et la musculation sont travaillés plus ou moins fortement lors de l’exercice.
  • Concentration, mémoire, stress, sommeil… De nombreuses personnes le pratiquant relatent des effets physiques bénéfiques du yoga, sur une quantité de domaines connexes.
  • Des études semblent montrer que la pratique du yoga est un traitement prometteur pour un certain nombre de troubles mentaux (en complément d’une thérapie classique). De même, il semble que de plus en plus, le yoga fait son trou à l’hôpital.

Donc au fur et à mesure des lectures et des discussions autour de moi, mon point de vue sur le yoga s’est largement radouci… Sans doute pas de quoi me faire passer à l’acte, me suis-je dit pendant des années : ça reste une activité trop soft pour moi ! Jusqu’à la catastrophe : le Grand Confinement de 2020 ! Je vis dans un petit appartement, je n’ai pas de bureau ni de chaise comfortable… et après avoir passé 3 semaines assis en tailleur sur mon canap’ avec l’ordi portable sur les genoux, les premier maux de dos se sont présentés…

Bloqué à la maison tout le temps + mal de dos + besoin de rythmer mes journées
= je me suis dit : « on va découvrir le yoga ! »


Comment s’est passée cette découverte du yoga ?

Première question : par où commencer ? Comment découvrir le yoga sérieusement, sans se faire mal ? Dans un monde idéal, j’aurais commencé avec un prof, dans une salle faite pour ça… Mais comme c’est le confinement, c’est plutôt système D. Or, coup de chance, le Comité d’Entreprise de mon employeur propose en ces temps virusés un abonnement à MyYogaWorks, un site proposant des centaines de vidéos à suivre depuis son salon.

Honnêtement, ce site est plutôt bien fait ! La fonction recherche permet de trouver ce que l’on cherche facilement. Vidéo individuelles et programmes sur plusieurs jours sont disponibles. Même si on peut aussi trouver son bonheur sur YouTube, je suis assez content d’avoir cette plateforme à dispo. Bref, une fois le compte créé et les programmes vidéos explorés, me voilà fin prêt à découvrir mon yogi intérieur !

Exemples de programmes de yoga sur le site MyYogaWorks
Plein de programmes à suivre pour découvrir le yoga !

Et là… c’est le drâme !

En fait, le yoga, ça peur être hyper dur ! (je sais, je sais… Captain Obvious..) On pourrait avoir l’impression que le yoga, c’est globalement prendre des poses bizarres pour sentir l’énergie de la terre passer du pouce gauche à l’orteil droit… Ou que c’est juste des exercices de respiration…

Ben en fait, pas du tout ! J’ai découvert des muscles dont j’ignorais l’existence… Les séances plus longues (30-40 minutes) peuvent faire transpirer pas mal… Et la demande sur les muscles abdominaux, dorsaux, et les cuisses/bassin peut être énorme si on pousse…

Homme faisant une planche latérale avec extension du bras opposé.
Facile… J’ai les mêmes tablettes de chocolat… Photo: Li Sun sur Pexels

Bref, l’impact physique a été important, et plutôt positif. Je ne m’attendais pas à ce que ce soit à ce point. Autre point positif de ce défi de 30 jours (pratiquer le yoga TOUS les jours), c’est que le yoga permet de facilement varier. Si on est fatigué un jour, on peut faire une séance légère, basée sur la respiration. Et quand on a de l’énergie, 40 minutes de « core strength » font très bien l’affaire. J’ai aussi trouvé que ma souplesse s’est améliorée en quelques semaines.

Alors pourquoi ça n’a pas collé ?

Parce que non, je pense que faire du yoga tous les jours, ce n’est pas pour moi… Plusieurs raisons :

  1. Contrairement à mon défi de 30 jours où j’ai fait des pompes, consacrer du temps journalier à cet exercice a été compliqué… 20, 30, ou 40 minutes chaque jour, c’est beaucoup. Au passage, même observation que pour les pompes : il est plus facile de s’y tenir si on fait le défi le matin plutôt qu’en fin de journée.
  2. En même temps que le yoga, je me suis remis à courir. Et faire du yoga en plus chaque jour, je pense que c’était trop. Et entre les deux, je préfère être dehors.
  3. Le noeud du problème : je n’arrive pas à me libérer l’esprit. Caler ma respiration, me vider l’esprit… J’arrive pas… Pas faute d’avoir essayé… Peut-être parce que mon salon est loin d’être le lieu idéal, je ne sais pas…

Et enfin… ! Enfin, la raison la plus importante : je me suis coincé le bas du dos et ai dû rester alité 2 jours. Réveillé un matin (le samedi, comme par hasard…) par une douleur intense dans la colonne vertébrale, seuls des anti-inflammatoires puissants ont pu me remettre sur pied… Je ne peux pas être sûr à 100% que c’est le yoga qui m’a déréglé, mais la coïncidence est suspecte…


Et la suite ?

Découvrir le yoga, c’était bien, j’ai apprécié les 3 premières semaines… (la 4ème, forcément, a été moins drôle…). Mais je ne vais absolument pas continuer à en faire chaque jour. L’investissement en temps est trop important… Et la discipline elle-même ne m’a que partiellement plu…

En revanche, je pense que j’y reviendrai occasionnellement. C’est un exercice qui peut être intéressant si on est dans le bon état d’esprit, ou qu’on veut être actif sans aller courir un 10k.

Et un jour, j’irai à Bali pour prendre ce genre de photos et me la péter dans mes dîners en ville. 🙂

Ombre d'une femme faisant du yoga devant un ciel embrasé par le soleil couchant.
Un jour, je serai aussi une ombre yogi. Photo: Wesley Tingey sur Unsplash

Partage cet article :

1 réflexion au sujet de « 30 jours pour… découvrir le yoga ! »

Laisser un commentaire